Le chemin caché du génie littéraire

 

Quand on rêve, à 15 ans, de devenir écrivain, on se dit que tout se joue dans le talent.

Pour publier des livres, nul doute qu’il faut une surdose de virtuosité avec les mots. Un imaginaire plus palpitant que le cœur. Et aussi de la chance. La chance de trouver LA bonne idée au bon moment.

Avouons-le : ces préconceptions sont loin d’inviter à la créativité !

Si je n’avais pas assez de cet élixir de génie dont font preuve les plus grands écrivains ?

Si ma maîtrise des mots n’était suffisante qu’à faire de moi une bonne journaliste ?

Si ma tête ne foisonnait d’images et de personnages qu’assez pour créer de jolies cartes de souhaits ?

Aaaaahhhh ! Quelle pression !

Mais surtout : quelle fourberie !

15 ans plus tard, alors que je ne rêve plus d’être écrivaine, car je le suis devenue — enfin ! – laissez-moi remettre les pendules à l’heure.

  1. Le talent n’est pas qu’inné. Il s’acquiert aussi, avec la pratique. Plus on écrit, plus on devient écrivain !
  2. L’univers magique des mots ne s’ouvre pas devant soi par un claquement de doigts. Ce n’est pas le premier jet d’un chapitre qui vous amènera dans les sphères merveilleuses de Baudelaire ou de Molière. Ce sont les milliers de réécritures, et tout l’amour que vous y mettrez, qui métamorphoseront vos écrits en génie.
  3. On ne tombe pas dans la marmite de l’imaginaire tel un Obélix bienheureux. L’imaginaire est un royaume qui se révèle à nous au fil du temps, à travers inspirations et révélations quotidiennes. Rome ne s’est pas créée en un jour, dit-on. Pourquoi en serait-il autrement de nos créations ? Une pierre à la fois, on construit villes, intrigues, personnages et ambiances. Et soudain, on embrasse du regard notre univers, et on s’extasie : « Cette œuvre me dépasse ! Jamais je n’aurais pu imaginer tout ça dans un seul élan. »

Voilà, chers créateurs, ce qu’il faut savoir. Sous 23 chapitres premiers-jets se trouve un travail d’échafaudage de 2 000 réécritures enthousiastes.

C’est précisément là que le génie naît !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s