Merci Jessica Lesage pour ce bel article!

Voici le premier article À VIE publié sur mon parcours de Joséane l’écrifaine!

Je suis ravie d’être aussi bien dévoilée aux lecteurs du journal l’Indice bohémien — et du monde entier, tiens! – par la journaliste culturelle professionnelle Jessica Lesage!

C’est un véritable plaisir de lire chacun de ses mots. 🙂 Merci Jessica!

Et tu sais quoi?

En lisant cet article, j’ai eu ce frisson délicieux qui m’a fait réaliser que ma carrière d’écrivaine est bien réelle. Vraiment lancée. Pas juste une fabulation de mon esprit créatif! Pas juste une passion à laquelle je me livre à temps perdu. C’est du temps gagné! C’est en voie de devenir ma véritable carrière!

Et j’ai bien l’intention de livrer de nombreuses autres entrevues dans le futur!

Clique ici pour lire l’article, si ça n’a pas déjà été fait plus haut!

 

 

Publicités

Nous sommes tous CRÉATIFS!

Dans son livre Comme par magie, Liz Gilbert nous apprend que NOUS SOMMES TOUS CRÉATIFS. Depuis la nuit des temps!

La preuve?

Les premières traces de créativité de l’Humanité datent de 40 000 ans! Tandis que celles de l’agriculture, de 10 000 ans.

Le constat?

L’humain a jugé plus essentiel de créer et de s’exprimer AVANT de se nourrir régulièrement! Nourrir son âme importe plus que nourrir son ventre.

Et vous? Quelle est votre forme de créativité?

Oh surprise!

Vous savez, plus on écrit, et plus on devient parano à l’idée de perdre nos écrits!

Vraiment! On a peur de perdre toutes les versions de notre roman en cours de création! Littéralement, chaque mot qui apparaît noir sur blanc à l’écran devient un gêne du bébé que l’on porte. Un maillon de son ADN si précieux!

C’est ainsi que je me suis livrée, pour la je-ne-sais-plus-combientième-fois, à la sauvegarde de mon dossier «Création littéraire». Oh surprise! C’est là que j’ai réalisé que moi, Joséane l’écrifaine, j’ai créé 1 161 fichiers pour ma trilogie CONDAMNÉS À GUÉRIR en 3 ans et demi de pure passion.

1 161 fichiers! Bon sang! Je m’épate moi-même!

Le lecteur ne le réalise pas toujours, mais le livre qu’il tient entre les mains est la crème de la crème du millier de pages que l’auteur a conçues dans son processus d’écriture. C’est le sommet de l’iceberg, alors que le 90 % de travail passionné baigne encore dans l’eau, à l’abri des regards! Un secret bien gardé! 😉

Alors je le dis pour moi, car j’ai parfois l’impression de ne pas avancer assez vite dans l’écriture de mon tome 1, SOLEIL DE MINUIT, qui en est maintenant à 18 chapitres et plus de 110 pages.

Et je le dis aussi pour les écrivains en herbes qui se disent qu’ils n’arriveront jamais à écrire une œuvre d’un jet et qui soit aussi magnifiquement envoûtante que celles qu’ils trouvent à la bibliothèque ou en librairie:

Derrière chaque page d’un livre se cachent des centaines de brouillons, d’infinies heures de cogitation, de révision et de correction ainsi que des myriades de recherches et d’inspirations.

Chaque page qui sera lue aura vécu d’innombrables vies avant de vivre dans le regard amoureux du lecteur.

Même si je n’ai pas encore gagné de concours avec mon œuvre. Même si mes précieux patrons-mécènes que j’adore sont encore peu nombreux sur Patreon.

Je suis très fière d’avoir créé 1 161 fichiers pour ma trilogie! Fière de m’accrocher à mon œuvre jour après jour, de m’y consacrer et de m’y révéler!

Et vous? Quelle oeuvre attend que vous travailliez pour elle?

Plus de lecteurs à chaque mois! Gâtez-vous!

Il y a toutes sortes de façon de devenir mon patron-mécène! En couple, en solo, par chèque ou cash. Contactez-moi pour découvrir toutes ces façons!

Et accédez à un roman engagé qui ne manque pas d’imagination! 🙂