Écrire, c’est choisir

Écrire une histoire, c’est pour moi plonger dans un personnage et vivre de folles expériences à travers lui. Écrire, c’est m’abandonner à un thème qui hante ma vie, m’en absorber pour enfin comprendre toutes ses subtilités.
Écrire me libère. Écrire m’obsède. Me transfigure. Me guérit…
C’est aujourd’hui seulement que je prends conscience qu’écrire, c’est aussi choisir.
Il y a bien longtemps déjà que j’ai choisi mon pays, ma colonie, la politique, les classes sociales et la genèse des survivants climatiques de ma trilogie. Bien longtemps que j’ai choisi le passé de mes personnages, leurs motivations, leur physique, leur nom, leur psychologie, leurs paradoxes et leur quête. Et bien longtemps que mon intrigue a trouvé le chemin du succès : un dosage de résistance et de résilience juste à point!
Mais il me reste encore à choisir ceci avec finesse  :
  • un angle de narration qui sera fidèle à lui-même pendant mes 3 tomes, ouf!
  • une tonalité, un style, une voix, qui feront dire au lecteur « je lis l’écrifaine »
  • une façon précise d’aborder le temps du récit
  • de faire vivre le soleil de minuit, le soleil noir et le soleil d’éveil (mes 3 titres!)
  • entre la nouvelle orthographe ou la traditionnelle
Et si CHOISIR, C’EST RENONCER? Comment renoncer à tout ce qui aurait pu être dans ma trilogie? Comment me détourner de ces phrases que j’aime et qui ne sont pas nécessaires? Comment fermer la porte à des personnages moins importants? À des thèmes secondaires, mais non moins vitaux pour moi d’explorer? À toutes ces idées qui viennent de moi et de mes lecteurs?
La réponse? Ne pas arrêter d’écrire après ma trilogie! 🙂 Investir mes prochaines créations des rebuts précieux de CONDAMNÉS À GUÉRIR.
Mais surtout, TRANSFORMER MON ŒUVRE. Ces mots auxquels je dois parfois renoncer comme narrateur peuvent être métamorphosés en pensées de mes personnages, en dialogues ou en action.
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
Je crois qu’Antoine Laurent de Lavoisier a plus que jeté les bases de la chimie moderne avec cette maxime. IL A JETÉ LES BASES DE MA CRÉATION LITTÉRAIRE! :p
Allez hop! Transformons pour ne rien perdre!
Image tirée du site: http://vivre-paleo.fr/citation-paleo-3-lavoisier/

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s