Découvertes sur la créativité

Pour le dire poliment, disons que lorsque « j’évacue » ce qui est superflu au bon fonctionnement de mon corps, j’aime apprendre et découvrir. Ainsi, je lis au petit coin. Je dispose d’une caisse de lait remplie de livres et de revues scientifiques, culturelles et féministes. Une collection impressionnante de sources d’inspiration! 🙂

Ma dernière GRANDE DÉCOUVERTE? L’article « Pourquoi les personnes créatives paraissent souvent excentriques » publié dans Cette science qui ne cesse de nous étonner, de Jean-Marie De Koninck (2011).

Voici mes extraits préférés juste pour votre plaisir!

C’est comme si les personnes créatives avaient besoin de développer un mode de vie non-conforme afin de pouvoir se mettre en « mode créatif ». Le psychologue Robert Ornstein, auteur de The Psychology of Consciouness commente: « Si vous passez trop de temps à être comme tous les autres, vous diminuez vos chances d’arriver à quelque chose de différent. » Il semble donc que les génies ont besoin de se détacher de la réalité pour laisser place à leur créativité, ce qui peut parfois leur donner un « look » excentrique.

Bon, je ne fume pas les mégots trouvés dans la rue comme Einstein et je ne crois pas non plus que les personnages de ma trilogie de science-fiction me suivent dans la rue, pas plus que je ne creuse de tunnels dans mon jardin comme Seymour Cray le créateur du superordinateur CRAY, MAIS TOUT DE MÊME!

Avec ma campagne Patreon de socio-financement, je suis en train de m’inventer une nouvelle vie qui ne ressemble en rien à une vie de salariée standard. Je suis une artiste pluridisciplinaire – qui crée des œuvres d’art en plus d’écrire, oui oui!! – qui veux et qui va vivre de son art. Rien de moins!

Dans son livre Essai sur la psychologie de l’invention dans le domaine mathématique, Jacques Hadamard […] soutient le thèse que pour réaliser une découverte scientifique (ou pour créer j’ajoute!), il est nécessaire de laisser son esprit « vagabonder » et de « penser à côté » (une expression attribuée à Souriau).

Il ramène à 3 les étapes de la démarche scientifique (et créative!).

1-  la préparation (durant laquelle le scientifique (artiste) se documente et explore le terrain)

2- l’incubation (durant laquelle le chercheur (artiste) laisse son subconscient « brasser les idées » pendant que le conscient vaque à des occupations n’ayant rien à voir avec l’objet de la recherche en question)

3- l’illumination (laquelle arrive lorsque le subconscient vient cogner à la porte du conscient pour lui annoncer qu’une « découverte a été faite »)

C’est durant la période d’incubation que le chercheur paraît le plus souvent détaché de la réalité, voire excentrique.

Pour moi, la création, surtout littéraire, est un feu roulant de ces 3 étapes. Pendant que je prépare un chapitre, je suis en processus d’incubation des précédents chapitres et je savoure l’illumination de ce qui sera à venir. Chaque étape propulse une autre étape.

Chers créateurs, qu’en est-il pour vous? Je suis curieuse de lire vos commentaires!

Publicités

Une réflexion sur “Découvertes sur la créativité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s